Comment transformer sa cheminée à l’éthanol ouverte en cheminée fermée ? 0

Cheminees ethanol

Vous souhaitez agrémenter votre intérieur d’une cheminee a l’ethanol, mais il faut savoir que son choix n’est pas toujours évident. Il faut pouvoir prendre en compte de nombreux paramètres avant de sélectionner la bonne cheminée pour son intérieur. Une cheminee qui dispose d’un foyer ouvert sur le salon, c’est du passé. Ce n’est plus à la mode, ce sont des cheminées trop polluantes et assez inefficaces. Ces cheminées ont laissé place aux âtres fermés et protégés par une vitre. On pourrait penser que ça résulte en une ambiance moins conviviale, mais non, vous ne perdez pas non plus en esthétisme. Si vous disposez déjà d’une cheminée ouverte et que vous ne voulez pas la remplacer, vous pouvez la transformer en appareil de chauffage efficace sans la dénaturer. Vous pouvez par exemple, installer un âtre pour récupérer la chaleur. Avec cet appareil en acier qui accueille le feu, les calories générées par la combustion seront rejetées dans la pièce sous forme d’air chaud.

En installant des turbines électriques aux récupérateurs, l’air sera pulsé via une bouche de soufflage. De plus un variateur de débit associé à un volet d’orientation d’air permettra de moduler l’apport de chaleur. On aboutit à un rendement de 30% contre 10% avec une cheminée ouverte. Cela peut bien chauffer une pièce faisant jusqu’à 300 m3. L’avantage que l’on a par rapport à une cheminée à l’éthanol ouverte, c’est que l’on conserve le bruit, l’odeur des flammes et la vision. L’installation aussi est facile, il suffit de poser l’équipement et de le brancher, ensuite on l’allume. On retrouve tout de même quelques inconvénients, comme le léger bruit émis par les ventilateurs et le branchement électrique. Rien de trop embarrassant.

Vous pouvez également opter pour un récupérateur de chaleur qui offre un rendement de 45% et permet de diminuer de 80% les émissions de particules toxiques. Ce type de récupérateur proposé par certaines sociétés fonctionne par convection naturelle, sans se servir d’électricité. Les tubes en inox installés sous le feu permettent de réchauffer l’air, qui en sortant brûle la poussière et les gaz polluants. La cheminée à l’éthanol sera ainsi moins polluante et plus chauffante. Ce type de récupérateur proposé par Finoptim a obtenu le label « Observateur du design 2015 », il est disponible sur le marché à partir de 2 500 euros.