En apprendre plus sur la garantie immobilière grâce à une agence à Essaouira 0

vente immobilier a essaouira

Lorsque l’on est propriétaire ou locataire d’un logement, on ne sait pas souvent où donner de la tête avec tous les types d’assurances qui existent. Quelle est l’assurance la plus importante ? Quelle est l’assurance qui convient le mieux à nos besoins ? Voilà quelques-unes des questions que les gens peuvent se poser face à leur assureur ou dans les locaux de leur agence immobilière à Essaouira. Les assurances qui sont liées au secteur de l’immobilier concernent l’achat, la construction, mais aussi la location de bien. Parmi ces assurances, nous parlerons principalement des assurances sur les biens immobiliers. Parmi ces dernières, nous comptons l’assurance dommages-ouvrage (responsabilité décennale) qui doit être signée avant le début de tout chantier. Cette assurance couvre le bien immobilier sur une période de 10 ans à partir de la date officielle de total achèvement des travaux qui est un an après la réception du chantier.

Grâce à cette assurance, les travaux de réparations sont remboursés suite à des dommages subis. Si on s’en réfère à l’article 769 DOC, cette garantie couvre l’ensemble des dommages de grande envergure liés à la construction et aux ouvrages de génie civil et de bâtiment. Cela concerne essentiellement les dommages qui touchent à la solidité de l’ouvrage au niveau de l’ossature, des éléments de viabilité, de clos et de couvert. Cette garantie peut intervenir aussi dans le cas où les dommages rendent les constructions inadaptées à l’usage qui va en être fait. Une agence immobilière à Essaouira vous donnera de plus amples conseils concernant ce sujet. Parmi les assurances de biens immobiliers, nous comptons l’assurance multi risques habitation.

L’assurance multi risques habitation peut être souscrite après la signature d’un contrat de bail ou de vente. Grâce à cette assurance, vous bénéficiez d’une couverture en cas de problèmes dans votre domicile : les incendies, les vols, les catastrophes naturelles, les dégâts causés par les eaux. Une garantie de ce style est souvent accompagnée de la responsabilité civile qui protège lorsque les dégâts sont causés par une tierce personne. Si vous vous rapprochez de votre agence immobilière à Essaouira, vous obtiendrez ces informations. Les contrats sont différents d’une compagnie d’assurance à une autre, chacune présente des spécificités particulières et des couvertures qui diffèrent. Les sociétés d’assurance proposent de plus en plus d’options comme des assurances pour ceux qui se servent de leur logement comme espace professionnel, des assurances pour les enfants, etc.

Comment transformer sa cheminée à l’éthanol ouverte en cheminée fermée ? 0

Cheminees ethanol

Vous souhaitez agrémenter votre intérieur d’une cheminee a l’ethanol, mais il faut savoir que son choix n’est pas toujours évident. Il faut pouvoir prendre en compte de nombreux paramètres avant de sélectionner la bonne cheminée pour son intérieur. Une cheminee qui dispose d’un foyer ouvert sur le salon, c’est du passé. Ce n’est plus à la mode, ce sont des cheminées trop polluantes et assez inefficaces. Ces cheminées ont laissé place aux âtres fermés et protégés par une vitre. On pourrait penser que ça résulte en une ambiance moins conviviale, mais non, vous ne perdez pas non plus en esthétisme. Si vous disposez déjà d’une cheminée ouverte et que vous ne voulez pas la remplacer, vous pouvez la transformer en appareil de chauffage efficace sans la dénaturer. Vous pouvez par exemple, installer un âtre pour récupérer la chaleur. Avec cet appareil en acier qui accueille le feu, les calories générées par la combustion seront rejetées dans la pièce sous forme d’air chaud.

En installant des turbines électriques aux récupérateurs, l’air sera pulsé via une bouche de soufflage. De plus un variateur de débit associé à un volet d’orientation d’air permettra de moduler l’apport de chaleur. On aboutit à un rendement de 30% contre 10% avec une cheminée ouverte. Cela peut bien chauffer une pièce faisant jusqu’à 300 m3. L’avantage que l’on a par rapport à une cheminée à l’éthanol ouverte, c’est que l’on conserve le bruit, l’odeur des flammes et la vision. L’installation aussi est facile, il suffit de poser l’équipement et de le brancher, ensuite on l’allume. On retrouve tout de même quelques inconvénients, comme le léger bruit émis par les ventilateurs et le branchement électrique. Rien de trop embarrassant.

Vous pouvez également opter pour un récupérateur de chaleur qui offre un rendement de 45% et permet de diminuer de 80% les émissions de particules toxiques. Ce type de récupérateur proposé par certaines sociétés fonctionne par convection naturelle, sans se servir d’électricité. Les tubes en inox installés sous le feu permettent de réchauffer l’air, qui en sortant brûle la poussière et les gaz polluants. La cheminée à l’éthanol sera ainsi moins polluante et plus chauffante. Ce type de récupérateur proposé par Finoptim a obtenu le label « Observateur du design 2015 », il est disponible sur le marché à partir de 2 500 euros.

Mélanger les styles pour faire ressortir la chaise Eames DSR pas cher 0

chaises-design-Eames DSR

Pendant que l’on aménage son intérieur, on peut parfois opter pour un seul style. Il est clair que cela rend la décoration plus simple, mais ça présente l’inconvénient de figer votre intérieur dans une seule époque. Il est préférable de faire preuve de subtilité et d’associer plusieurs styles, dans les bons dosages, pour ne pas faire un effet « brouhaha » et pour sortir d’un style en particulier. Vous pouvez associer du mobilier vintage d’origine scandinave à des meubles classiques de designer comme la chaise DSR pas cher. Ou alors associer un fauteuil Louis XV à un lit en fer forgé. Autant d’associations qui donnent de bons résultats. Associer différents styles nécessite de savoir et de pouvoir jouer avec les codes sans avoir peur de les détourner. C’est ainsi que vous pouvez associer un vieux canapé en velours à des coussins graphiques plus modernes, ou une table basse datant des années 1950 à une autre table plus moderne.

Tout est possible lorsque l’on souhaite mixer les styles, vous pouvez également décider d’entourer votre table à manger en bois avec des chaises Eames DSR pas cher, de différentes couleurs. Mais aussi poser une lampe en plexi sur une vieille commode en bois. Globalement, si vous possédez des meubles en bois, vous pouvez leur associer des meubles métalliques afin de rendre l’ensemble plus moderne. Il n’est pas nécessaire de tout changer de bout en bout. Mélanger les styles ne suffit pas pour moderniser une pièce, déplacer les meubles aide aussi. Si vous disposez de suffisamment d’espace, vous pouvez agencer votre pièce à vivre différemment, en misant sur l’espace salon sans rendre le coin-repas prioritaire. En effet, de nos jours, les repas se prennent plus dans la cuisine qu’au salon.

Vous pouvez donc enlever votre canapé du mur et le mettre au milieu de la pièce en optant pour un salon cocooning qui sera beaucoup plus convivial. La chaise Eames DSR pas cher, peut être placée dans les coins de la pièce. Certains préfèrent installer le canapé en face des fauteuils, afin de créer un espace adéquat pour les conversations. Retirer les cloisons permet également d’ajouter de la modernité à vos espaces. Enlevez les cloisons qui existent entre le salon et la salle à manger. Si vous avez un escalier en bois au milieu de votre salon, vous pouvez le repeindre, enlever la rambarde afin d’alléger le tout et de lui permettre de se fondre dans le décor moderne.

Aménager un coin-repas pratique dans une villa à vendre à Marrakech 0

villa-marrakech-3

Même quand on envisage de vendre sa villa à Marrakech avec Cotesudimmo, on a parfois besoin d’y apporter quelques améliorations afin de le vendre au meilleur prix. Les aménagements portent parfois sur l’agencement des pièces, leur praticité, et leur fonctionnalité. Voilà les principaux facteurs qui intéressent les potentiels acheteurs, ils aiment aussi savoir qu’ils n’auront pas beaucoup de travaux faire pour rendre la maison parfaitement habitable. Créer un coin-repas dans la cuisine est une belle idée qui peut rendre cette pièce plus conviviale. Comment installer une table supplémentaire dans la cuisine quand l’espace est déjà assez réduit ?

Astuces pour faire un coin-repas dans la cuisine

De nombreuses solutions existent pour ajouter un espace repas dans sa villa à vendre à Marrakech. L’on peut se servir d’un plan snack, de chaises pliantes, une table relevable, de nombreuses possibilités existent pour améliorer votre cuisine. Tout d’abord il faut repenser son système de rangements, avant de se lancer dans la conception d’un tout nouveau coin-repas. C’est en fonction des rangements, des équipements électroménagers, que vous déterminerez quel espace il vous reste pour aménager le coin-repas. Pensez donc aux portes relevables sur les rangements muraux, aux meubles avec tiroirs, des appareils de petite largeur ou combinés. Une fois que tous les éléments indispensables sont bien organisés, vous pouvez maintenant exploiter l’espace qui a été dégagé. La règle d’or de ce processus est de se servir d’éléments modulables.

Ayez l’esprit ouvert, ne figez rien. En fonction de vos envies, de votre budget et du style que vous allez adopter en fonction de votre cuisine, de nombreuses solutions existent pour aménager un coin-repas dans votre villa à vendre à Marrakech. Dans les toutes petites cuisines, vous pouvez simplement rallonger le plan de travail et rajouter des chaises hautes. Le plan snack surélevé qui accompagne le plan de travail se présente comme une bonne alternative. Vous pouvez associer ce système avec des tabourets de bar et s’avère être une solution moderne. Vous pouvez aussi personnaliser une table rabattable en la faisant correspondre au plan de travail ou aux meubles que vous avez. Il vous revient donc de choisir les dimensions et le matériau qui vous conviennent. La table coulissante est une option qui est modulable, elle s’intègre dans des rails le long du plan de travail afin de lui être perpendiculaire. Vous pouvez la déplacer selon vos envies et vos besoins juste en la faisant glisser.

Projet La Maison des Babayagas

Projet La Maison des Babayagas 0

Naissance du projet

La Maison des Babayagas est née d’une idée longuement mûrie par Thérèse Clerc.

Ayant accompagné ses vieux parents au terme de leur vie, alors qu’elle travaillait encore et que ses propres enfants la sollicitaient, elle avait pu mesurer combien le quotidien deviendrait source de complications, de tensions, d’angoisse même lorsque, l’âge avançant, sa vie très bien assumée de femme seule risquait de basculer dans la solitude, et de peser sur ses proches.

Thérèse avait, un certain jour de 1999, pris sa plume, lancé son appel et dessiné les grandes lignes de la vie dans la future Maison des Babayagas.

Puis le temps avait passé, d’autres urgences l’avaient sollicitée.

Petit à petit, plusieurs femmes l’ont suivie, convaincues que ce projet répondait à leurs pressantes interrogations, à leurs propres aspirations.

Car, comme le proclame l’association « Vieillir c’est Vivre », “ Vivre plus longtemps peut être une chance, à condition de se sentir acteur de ses choix de vie et citoyen dans la société.”

Ou comme Thérèse l’affirme sans cesse :

“ Vivre vieux, c’est bien ; mais vieillir bien, c’est mieux ! ”

La saga des babas

La saga des babas 0

Professeur Etienne Beaulieu

C’est avec plaisir que le professeur Beaulieu accepte de parrainer votre Maison des Babayagas et m’a chargé de vous transmettre ses félicitations pour votre belle initiative.

Marie-Georges Buffet

Vous me faites connaître le projet de la Maison des Babayagas pour lequel vous me sollicitez pour être dans le comité de soutien.

Je vous en remercie et c’est avec plaisir que j’accepte votre proposition. Ce lieu pour ces femmes âgées sera vraiment un bel endroit où elles pourront continuer à profiter de la vie tout en étant entourées et en faisant profiter aux autres de leurs atouts. Je pense que ce type de lieu devrait se développer pour permettre aux jeunes et moins jeunes de partager des moments ensemble et d’apporter du bien-être, de participer à la vie politique, sociale et culturelle. Cela aiderait également à porter un autre regard sur la vieillesse.

Dominique Cabrera

Je trouve votre projet de Maison des Babayagas formidable. Inventer et faire exister de tels lieux, des lieux humains tout simplement, est crucial pour préserver, cultiver et poursuivre des rapports entre les personnes à travers les générations et le temps d’une vie qui soient des rapports vivants.

Noëlle Châtelet

Je vous remercie d’avoir songé à moi pour soutenir votre action si juste, si nécessaire.

Bien volontiers, j’accepte de figurer dans ce Comité de parrainage. Je salue votre courage et votre ferveur à défendre ces causes essentielles et fraternelles pour lesquelles, à ma façon, je combats également.

Françoise Héritier, professeure au Collège de France

J’accepte avec enthousiasme de faire partie du Comité de parrainage de la Maison des Babayagas.

Albert Memmi

C’est bien volontiers que je ferai partie de votre comité de parrainage,

Edgar Morin

Je suis tout à fait d’accord pour faire partie de votre comité de parrainage.

Michèle Perrot

Entendu pour apporter mon modeste soutien à cette intéressante initiative que constitue la Maison des Babayagas.

Michel Rocard

Je vous confirme mon accord pour faire partie de votre Comité de parrainage.

Charte de vie de la Maison des Babayagas

Charte de vie de la Maison des Babayagas 0

Préambule

La charte décline les conditions de mise en œuvre des valeurs,  autogestion, solidarité, citoyenneté, écologie, piliers du projet, dans le quotidien de vie des habitants de la Maison des Babayagas.

Elle développe les engagements réciproques de chaque habitant et de l’ensemble des habitants de la maison.

Le Collège des habitants de l’association « la Maison des Babayagas » est l’instance de délibération et de décision

Cette charte a été votée en Assemblée Générale Extraordinaire de l’Association en 2006. Revue par la Ville de Montreuil et l’OPHLM Montreuillois, pour que sa formulation soit cohérente avec la législation relative aux logements sociaux, elle est la base d’accord des trois partenaires oeuvrant pour la réalisation de la Maison des Babayagas de Montreuil

 

Plan de la charte

I – Engagement personnel de chaque habitant.

Entrée dans la maison.

Vie dans la maison.

Départ éventuel d’un habitant.

II – Engagement collectif.

Vie au quotidien.

Altération de l’état d’un habitant  cas de nécessité de départ.

III – Engagement réciproque.- Citoyenneté Solidarité

IV – Rupture

Les pilier de la maison

Les pilier de la maison 0

La Maison des Babayagas sera :

Autogérée : nous gérerons notre maison nous-mêmes, n’acceptant d’aide extérieure que le moins possible et pour pallier nos forces déclinantes, l’attention soutenue aux soins du corps – gymnastique, thérapies, massages – tout à la fois plaisir et exigence, y aidant grandement.

Solidaire : tout en respectant et préservant l’intimité de chacune, nous organiserons une mutualisation de nos moyens, nous aidant à bien vieillir ensemble et à aborder la mort dans la sérénité.

Citoyenne, : nous serons ouvertes sur la cité, actives autour de nous autant que nous le pourrons, organisant des échanges réciproques, articulant ainsi : Vie Politique, Vie Sociale et Vie Culturelle.

Ecologique: la Maison des Babayagas sera construite avec un impératif d’économie d’énergie et de respect de l’environnement. Dans son fonctionnement, nous veillerons particulièrement à une gestion rigoureuse de l’eau, des énergies, des déchets.

Convention  Ville – OPHM – Association Préambule

Convention Ville – OPHM – Association Préambule 0

Le projet « Maison des Babayagas » est d’abord celui d’un collectif aspirant à un mode de vie concernant des personnes vieillissantes, s’appuyant sur des piliers que nous rappelons ci-dessous :

    Autogestion, Solidarité, Citoyenneté, Ecologie.

Un tel projet demande l’adhésion à la charte déclinant les obligations du collectif et de chaque membre.

Par ailleurs, ce projet s’inscrit dans des bâtiments construits et gérés par l’OPHM de la Ville de Montreuil ; les logements mis à disposition sont gérés par les règles d’attribution des logements sociaux, attribution décidée par une commission spécifique, selon les législations en vigueur.

Association, OPHM, Ville, nous avons réfléchi ensemble à une convention signée des trois partenaires qui permettrait de respecter ces exigences délicates à articuler.

C’est l’actuel projet qui vous est proposé ; il est susceptible de quelques modifications avant signature. Le texte définitif sera inscrit dans notre site.

Tel quel, il pourra servir de base de réflexion aux équipes oeuvrant pour des projets identiques ou semblables qui se dessinent là et ailleurs

LE PROJET ARCHITECTURAL

LE PROJET ARCHITECTURAL 0

La Maison des Babayagas sera construite dans un îlot du centre ville de Montreuil, rue de la Convention, à deux pas de la Mairie, quartier central et commerçant.

La Maison des Femmes de Montreuil est voisine.

La station de métro – ascenseur et escalier mécanique – ainsi que la gare des autobus sont à une trentaine de mètres de l’immeuble.

Le théâtre / salles de cinéma est situé sur la place, à cinq minutes à pied pour Babayagas un peu lentes …

Les parcelles attribuées à ce projet sont incluses dans une ZAC, avec ses contraintes techniques et administratives ; nous ne les abordons pas dans cette présentation.

Le projet architectural comporte deux corps de bâtiments perpendiculaires à la rue, l’un de 6 étages au Nord, l’autre  de 4 étages au Sud reliés par un troisième corps de bâtiment perpendiculaire, réservé aux circulations et à des locaux techniques.

Toutes les pièces : logements et espaces collectifs, sont ouverts largement vers le Sud, et en complément vers l’Ouest et l’Est, permettant une exposition maximale à la lumière naturelle; aucune ouverture au Nord.

Rez-de-chaussée – espaces d’accueil ouverts sur la cité :

L’accès aux logements se fait par une cours d’arrivée, plantée d’un bel érable sycomore qui aura été conservé.

Le rez-de-chaussée accueille les fonctions collectives : accueil, salle commune, bureau, tisanerie, bassin côté Sud, atelier en fond de jardin permettant des activités propres aux résident-e-s. Un local d’ordures ménagères correctement dimensionné permet le tri sélectif.

Quatre logements sont réservés à des jeunes de moins de trente ans en début de parcours résidentiel

La démarche environnementale :

Les bâtiments viseront un niveau de performance énergétique élevé en répondant aux critères du BBC (Bâtiments Basse Consommation), auquel s’ajoutera l’obtention de la Certification Habitat et Environnement pour réduire au maximum les charges locatives.

L’isolation extérieure du bâtiment assure une inertie importante.

Un sytème de récupération des eaux pluviales en permettra le cas échéant l’utilisation pour l’arrosage et limitera le rejet vers le réseau public.

Aménagements – Accès des bâtiments et accueils :

Les bâtiments sont conçus pour être accessibles et facilement habitables par des personnes présentant des handicaps divers : mobilité réduite, usage d’un fauteuil, handicaps visuels, etc…; ils respecteront à ce sujet les règlements actuellement en vigueur.

Equipements mobiliers et sanitaires :

Seront aménagés avec les mêmes exigences.

Evolutivité :

L’établissement est réalisé sur un principe d’évolutivité : l’ensemble des prestations proposées sera adapté en fonction des besoins réels de chaque résident-e et pourra faire l’objet de réajustement.

Les Babayagas, l’ophm, la Ville de Montreuil,et les partenaires financiers comme le Conseil Régional, ont travaillé à un véritable projet d’innovation sociale pour aboutir ensemble à la construction ici présentée.

Il abritera 20 personnes vieillissantes et 4 jeunes de moins de 30 ans.

Le principe intergénérationnel n’est pas le fondement du projet, mais réunir sous un même toit des jeunes et des personnes âgées favorisera l’entraide et la solidarité.

Par leur mode de fonctionnement interne et par leurs activités proposées vers la cité ce projet se veut initiateur de lien social